fermette charpente

Une maison se constitue d’une multitude de parties revêtant toutes une importance particulière. Au nombre des éléments à caractère indispensable, figure le toit qui se doit d’être bien construit. Et pour ce faire, l’usage d’une bonne fermette charpente est essentiel.

Une fermette, c’est quoi ?

Un toit, c’est le couvre-chef de votre demeure, l’élément de la construction qui vous protège du soleil, des morsures du froid, de l’humidité de la pluie, et de bien d’autres dangers ou intempéries ! Sa construction est une opération particulièrement délicate qui nécessite un certain nombre de matériaux au nombre desquels figure la fermette charpente. De quoi s’agit-il ? Avant d’apporter une réponse à cette interrogation, il convient que nous clarifions un temps soit peu ce qu’il faut entendre par charpente, car elle est le tout dont la fermette n’est qu’un élément. Ce terme désigne en fait un ensemble de pièces en bois et en métal qui constituent l’ossature de la toiture. La fermette pour sa part est l’élément clé de la charpente. Nous l’avons déjà vue au moins une fois, mais n’y avons peut-être pas suffisamment prêté attention. Mais il est impossible de s’y tromper, car elle est toujours visible, poutre perpendiculaire qui fait la jonction entre les murs. Ces derniers lui servent d’ailleurs de support.

Dispositions à prendre avant de construire votre charpente
Comme dans le cas des autres parties de la maison, il est important que soient prises un certain nombre de dispositions avant la construction d’une charpente. Avant tout, il convient de prêter attention au type de bois dont l’usage sera fait pour construire la charpente. Une large gamme est disponible, mais les essences les plus conseillées sont le pin sylvestre, le sapin blanc, le pin maritime, et l’incontournable chêne pour ne citer que ceux-là. Le bois une fois coupé est ensuite traité dans une scierie d’une manière spécifique qui fait que son usage est particulièrement adapté à la charpenterie. Il est essentiel d’y veiller pour ne pas se servir d’un bois inadéquat, car la qualité de l’œuvre pourrait alors s’en trouver compromise. Mais il importe également que l’on connaisse les différents types de ferme.

Les différentes catégories de ferme
Une charpente de ce type nécessite la présence d’un maitre d’œuvre dont la fonction est de superviser les travaux. Compte tenu des observations qu’il fait, il donne des indications, lesquelles déterminent le type de ferme sur lequel il faut porter son choix. Il est donc possible d’opter, soit pour les portiques, ou alors les fermes combles perdus, les fermes isostatiques, les fermes sur appui, les fermes hyperstatiques, les fermes sur dalle, les fermes comble habitables, ainsi que plusieurs autres. Elles servent donc à réaliser la fermette charpente. Mais à combien revient la construction de la ferme et comment l’entretenir ?

Quels coûts et entretien pour la fermette ?
Réaliser une fermette suppose des coûts. En effet, dépendant du type de bois et autres, l’opération est susceptible de s’élever à un coût compris entre 950 et 4500 €. Pour ce qui est de l’entretien, il convient de lui appliquer le même traitement qu’à tout bois, notamment vernir, prendre des dispositions appropriées contre les insectes et les champignons. Si enfin votre charpente venait à fléchir, il serait indispensable de poser des renforts de charpente. Ce faisant, la durée de vie de votre fermette s’en trouverait allongée.

Un seul formulaire pour contacter plusieurs professionnels
Ne perdez plus de temps à vous renseigner auprès de chaque professionnel. Obtenez, en quelques clics, des devis sur mesure élaborés par des professionnels du secteur et proche de votre domicile en utilisant notre formulaire gratuit.